Août 11

Conseils sur la constitution d’un dossier

Afin de ranger proprement et de façon claire le dossier, pour ma part, j’aime bien utiliser des pochettes. Ne pas hésiter à en prévoir 3 :

  • une pochette pour le dossier
  • une pochette pour les feuilles de paies
  • une pochette pour les pièces du dossier : dans le cas d’un dossier comportant de nombreuses pièces (il m’est arrivé d’en traiter un de 183 pièces pouvant faire une dizaine de pages), celles-ci seront dans une pochette à part.

Il est judicieux de prévoir un sommaire au dossier, surtout si celui-ci est volumineux. Le sommaire permet également d’avoir une vue synthétique du dossier. Je le conseille fortement pour tous les dossiers.

Sommaire

  • Synthèse
  • Détails des principaux interlocuteurs
  • Griefs contre l’employeur
  • Index récapitulatif des pièces
  • Pièces

Les différentes parties du dossier

PartieContenu
Synthèse- Petit texte récapitulatif des griefs : pas plus d'une demi page
- Les objectifs : exemple quitter la société sans réaliser le préavis
- Estimation chiffrée : exemple 6 mois de salaires soit 8K€ (détailler et expliquer le calcul)
Détails des principaux interlocuteursliste des interlocuteurs présents dans le dossier avec :
- nom/prénom,
- poste dans l’entreprise avec les années,
- position hiérarchique par rapport à vous si hiérarchie il y a (exemple : N+1)
Griefs contre l'employeurLister et hiérarchiser l’ensemble des désaccords/problèmes avec l’employeur (exemple : missions en dehors des compétences, objectifs inatteignables, discrimination, etc)
Article spécifique sur la rédaction du cœur du dossier à venir
Index récapitulatif des piècesIndex à mettre avant les pièces avec
- le numéro de la pièce,
- le titre de la pièce (choisir un titre parlant, mettre des dates si il y a plusieurs fois un même type de pièce),
- le nombre de pages de la pièce.
Pièces Faire une copie complète de tous les éléments pouvant constituer des preuves, ainsi que les documents « officiels » (voir article concernant les 3 choses à faire avant de monter un dossier de défense). Il faudra ensuite les numéroter (avec un stylo c’est parfait et essayer autant que possible de les classer par date du plus ancien au plus récent) et les mettre à la fin du dossier.

Dans le cas d'un dossier comportant de nombreuses pièces (il m'est arrivé d'en traiter un de 183 pièces pouvant faire une dizaine de pages), celles-ci seront dans une pochette à part.

Share
Août 10

Monter un dossier de négociation/défense

Que vous vous adressiez à un représentant du personnel, un avocat, un syndicat, ou à vous même, le montage du dossier est un incontournable. Vous seul être le plus à même de le faire car vous êtes la personne qui finalement connait le mieux les moindre détails.

Pour monter un dossier, il suffit d’un peu d’huile de coude (beaucoup dans certains cas) et sur tout de méthode ! Avec un bon dossier bien ficelé, il sera plus facile pour tout le monde de s’y retrouver, et vous aurez plus de chances d’aboutir à quelque chose de valable.

  1. Réaliser l’ensemble de l’historique de l’arrivée dans l’entreprise à ce jour par date avec tous les événements, même ceux qui paraissent être des détails. En effet, il est assez rare de se baser sur un événement qui a lui seul (à moins d’être grave) n’est qu’un problème isolé mineur. On utilisera plutôt lors de la synthèse du dossier l’ensemble des « petits » événements pour conclure à un problème récurrent et difficile à vivre au quotidien. De manière générale, les situations complexes se créent le plus souvent sur la durée. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques des problématiques liées aux risques psycho-sociaux. Penser à mettre à jour l’historique au fur et à mesure des événements. L’historique ne figurera pas au dossier dans l’état mais servira au montage à suivre du dossier.
  2. Faire une copie complète de tous les éléments pouvantindex pièces de dossier 001 constituer des preuves, ainsi que les documents « officiels » (voir article concernant les 3 choses à faire avant de monter un dossier de défense). Il faudra ensuite les numéroter (avec un stylo c’est parfait et essayer autant que possible de les classer par date du plus ancien au plus récent) afin de les avoir en annexe et les mettre dans un index que l’on placera dans le dossier juste avant les pièces.
  3. Lister de l’ensemble des désaccords/problèmes avec l’employeur (exemple : missions en dehors des compétences, objectifs inatteignables, discrimination, etc)
  4. Faire une liste des interlocuteurs présents dans le dossier avec :
      • nom/prénom,
      • poste dans l’entreprise avec les années,
      • position hiérarchique par rapport à vous si hiérarchie il y a (exemple : N+1)
Share